Temp-éré

traces

désordres

 

J’ai été élevé par mon Père et Chateaubriand, ensuite, Christiane Rochefort et Françoise Mallet Joris leur ont donné un coup de main ; Prévert a enlevé les poussières du tableau

 

traces anciennes ou plus fraîches

déjà conséquences et pourtant causes

L’été se souviendra de ces empreintes

 

Courir

Dernière mise à jour 2010-02-16 18:27:35 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Courir l’impossible buisson 

d’insondables collines 

dévalées 

jusqu’au ruisseau

Trop

Dernière mise à jour 2010-02-16 18:32:36 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Trop tôt pour la vieillesse

poursuivre une enfance inachevée

pour ne jamais finir adulte

Nuage

Dernière mise à jour 2010-02-16 18:37:10 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Un nuage est passé

d’un blanc léger sur fond trop bleu

bouffée d’air

M’asseoir

Dernière mise à jour 2010-02-16 18:50:05 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

De l’eau pour nager

de l’air pour voler

sur la terre allongé

un banc

m’asseoir

Liberté

Dernière mise à jour 2010-06-21 21:21:22 GMT. 0 commentaires. Haut.

Il n’y a que prisonnier de tes bras que je suis libre

Mer

Dernière mise à jour 2010-02-16 21:32:02 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Traverser une mer quelqu’en soit la couleur

que deux vagues m’enfouissent avant la côte vue

grain de sable à la recherche de son huître perlière 

 la sortir de moi pour ne pas m’y noyer

ou me noyer en elle pour y dormir en paix 

naître en fin

c’est à la fin qu’on est

Train d’enfer

Dernière mise à jour 2010-02-16 14:39:31 GMT. 0 commentaires. Haut.

un quai de gare
j’aurais dû m’en douter
j’aurais pas dû y’aller
j’ai failli y rester

deux ans que j’attendais
ce train déjà repart
à trois marches montées quatre j’en descendais
son pas semblait léger le mien s’engourdissait
ce n’était pas son sac qui me pesait le plus
ni la chaleur du soir qui me faisait son ombre

ombre perdue sur le béton il fallait s’en aller
aller la rechercher d’où l’on était parti
rentrer pour retrouver de nouveaux souvenirs pas encore achevés
rentrer sans se tourner
par des voix détournées allonger le chemin
rouler pour retenir les rires évaporés
du retour prolonger le départ

quelqu’une qui laisse un vide c’est un vide à remplir
un vide de trop plein
de brouillards de buées de points en suspension
s’en imprégner l’essence
sans agiter un vent d’oubli
s’en retrouver mouillé plus de deux jours durant
rester dans ces nuages
cirrus d’espoirs indéfinis
creux de ventre orageux tremblant de renaissances

arriver c’est en face, partir c’est dos tourné
on voit surtout partir en restant sur le quai
il va falloir demain
porter en plus ce passé
laisser flotter l’empreinte
l’accrocher aux buissons
l’étaler dans l’allée des doutes apaisés
l’écouter ruisseler vers d’autres pages vierges

arriver c’est finir
partir c’est commencer
immobile
être
et rêver encore un instant

Pas

Dernière mise à jour 2010-02-17 11:10:29 GMT. 0 commentaires. Haut.

Que chaque jour tes pas

tracent sur mon chemin

notre histoire de demain

Théâtre

Dernière mise à jour 2010-02-16 21:39:21 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Le théâtre de la vie pouvait commencer

la vie allait s’approprier le lieu

je la regarderai faire en m’apprêtant au jeu

Matin

Dernière mise à jour 2010-02-16 22:05:32 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Ce matin un nuage a fondu jusqu’au sol

La pluie s’est étendue par terre

A s’en dissoudre

Et la terre engrossée a gonflé

Libérant les ruisseaux

Qui comme tous les enfants

Iront se rassembler

Sur la plage

Jusqu’au prochain coup de vent

Au loin, longtemps sur une mer un homme rame

File

Dernière mise à jour 2010-02-17 11:35:18 GMT. 0 commentaires. Haut.

Le soleil file à l’ombre

qui aussitôt s’enfuit

sous l’aile de l’oiseau

Episode

Dernière mise à jour 2010-02-17 11:39:04 GMT. 0 commentaires. Haut.

Non ce n’est pas mon pèlerinage

juste un voyage dans ma vie

l’épisode qu’il te manquait

quand déjà je te cherchais

Je veux te présenter mes amis

Katia Mme de Gaulle et Erika

et tous ces mecs brisés aux yeux qui brillent encore

te montrer mon décor à l’endroit et l’envers

te faire entendre

ces musiques et ces fumées

qui m’ont fait aimer la bière

Comptes

Dernière mise à jour 2010-02-17 12:00:19 GMT. 0 commentaires. Haut.

De mille neuf cent cinquante à demain

Entre deux ou trois heures et enfant et demi

Entre une heure et quart et adulte moins le quart

Le jour 1 de ma vie, j’avais 16 ans et elle aussi

Perdu une autre femme de 30 ans à 29

Perdu mon 1e chien à 7

Perdu mon père à 75 et moi 40

Perdu 9 dents en même temps, 1 œil après et vu brûler mon toit avant

C’est ça la sagesse gamin, savoir compter !

Dimanche 22 décembre

Dernière mise à jour 2010-02-16 14:37:35 GMT. 0 commentaires. Haut.

La petite enfant du siècle est partie aujourd’hui

chercher sa liberté

Pourquoi lutter encore et lutter contre quoi avec qui

quand déjà fatigué un peu usé aussi d’avoir trop essayé

il faut se relever encore

rester couché demain ou partir debout

ce soir

As-tu crié trop fort que je n’ai pu entendre

ou tes mots dans ma nuit se sont-ils évanouis

J’avais pensé pourtant que ton rap et mon blues

voleraient plus longtemps sur la même chanson

Encore une autre fois je vais faire des promesses

de ne rien me cacher pour pouvoir tout lui dire

tant qu’il est encore temps

avant que la nuit vienne la mienne ou bien la sienne

Demain il va neiger

et ton ombre enfin

va pouvoir éclairer un peu mieux le chemin

le chemin que demain j’essaierais d’allonger un peu pour moi

peut-être

Adieu petite si tu veux t’en aller

avant d’avoir trop froid

avant que l’interdit te ride un peu la peau

Habitude

Dernière mise à jour 2010-02-17 19:20:35 GMT. 0 commentaires. Haut.

Du rêve tu es devenue habitude

et m’imprégnant de toi au fil du temps

je suis devenu autre

dont une part ne me fait plus peur

Soleil

Dernière mise à jour 2010-02-17 19:33:42 GMT. 0 commentaires. Haut.

Le soleil a vu qu’il pleuvait

alors il est resté couché

La mort du père

Dernière mise à jour 2010-02-18 14:11:23 GMT. 0 commentaires. Haut.

Le sol devenait moins stable sous les pieds en même temps que le ciel se dégageait comme pour me faire sentir qu’il n’y avait plus de branche où s’accrocher

Ombre

Dernière mise à jour 2010-02-17 18:58:16 GMT. 0 commentaires. Haut.

Bonjour

Huit jours déjà

C’est long huit jours

Et un jour neuf arrive

J’voulais juste te dire

Et puis je me suis tu

J’voulais juste savoir

Quand tu la reverras

Et tu as parlé d’autre chose

Je m’suis laissé aller

A rêver t’écouter dans son ombre

Quand je m‘suis réveillé

J’t’ai trouvée allongée

Dans mes bras écartés

Cherchant à l’enlacer

Nuage

Dernière mise à jour 2010-02-18 14:42:30 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Il coulait de ses yeux un air du nord trop frais

Somme

Dernière mise à jour 2010-02-18 15:08:13 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

On s’endormait l’un contre l’autre

Ma main à la place de la tienne

La tienne à la place de la mienne

Après, je ne me souviens plus

Je ne me souviens que des rêves

Exhibition

Dernière mise à jour 2010-02-18 15:42:43 GMT. 0 commentaires. Haut.

 

Afficher les étoiles des autres

Pour oublier mon désespoir

Pour me faire laide et nue jusqu’à en être vraie

Prendre

Dernière mise à jour 2011-05-03 10:48:05 GMT. 0 commentaires. Haut.

je s’rais poussière au coin d’ton œil

je s’rais gravier dans ta chaussure

je s’rais cailloux sur ton chemin

toujours présent au fond d’ta poche

niché dans le creux de ta main

bien abrité des vents contraires

et réchauffé de ta chaleur