Un autre vent dans les branches

alloue Un arboretum, c’est pas que des arbres ! parfois, comme hier soir, et même s’il faisait nuit dehors, il y avait aussi des gens ; nonon, pas assis en train de papoter autour d’une table ! Juste 3 des 10 acteurs (et 2 des 18 spectateurs, de dos) dans le cadre de « Théâtre chez l’habitant » proposé par la résidence d’artistes de la « Maison Maria Casares » d’Alloue. J’ai bien aimé ces extraits de « Derniers remords avant l’oubli » (Jean Luc Lagarce) ; les acteurs, jeunes et déjà très bons, et la mise en scène de Jean Pierre Berthomier parfaite aussi, d’un gîte à l’autre terrasses comprises, pour une occupation bien imaginée de l’espace. (je vous raconte pas l’après, salé-sucré-arrosé 😉 )

une belle soirée ! (et rendez-vous pris pour une autre intervention d’été encore plus sous les arbres pour accueillir plus de monde et où on fera donc un peu plus de pub avant)

Laisser un commentaire