Archives de la catégorie: connexes

connexes

Plaidoyer pour les arbres

Un texte à lire, vraiment à lire (pour ma part, j’aurais juste enlevé le paragraphe sur la Terre-Mère) ! Extraits :
« Mais aujourd’hui tout prétexte est bon pour abattre des arbres […] Certains agriculteurs français, particulièrement, ont la haine de l’arbre (dendrophobie) et suppriment haies et bosquets à coup de tronçonneuses, sans aucune raison objective, dans l’inconscience des services rendus. Leurs comportements sont donc les mêmes avec les humains. On a parfois l’impression que ces hommes sont nés avec un bulldozer dans la tête (beaucoup moins les femmes). La prétendue rationalité économique est fausse et mensongère, mais elle est enseignée dans les lycées agricoles avec la force d’une loi absolue.[…] . Des millions de jardins « propres en ordre » forment aujourd’hui une nation tout entière galvanisée dans le culte du « progrès » et de la croissance économique. En quelques décennies on a vu la France passer de la « peur de la nature », bien stigmatisée par le naturaliste François Terrasson dans son livre devenu célèbre, à la « haine de la nature » dénoncée par le philosophe Christian Godin. Cette haine s’y pratique au quotidien : à mes yeux, le fanatisme de l’herbe rasée, des haies déchiquetées à l’équarisseuse, comme de la terre brûlée aux herbicides ou nivelée au bulldozer, relève d’une urbanité agressive et, pour tout dire, d’une logique de stérilisation militaire et barbare. Je mets en parallèle cette montée de la violence vis-à-vis de la nature avec la montée de la violence sociale. À l’autre bout de la chaine, il y a les attentats islamistes ; c’est la même chaîne d’irrespect et d’incivisme. […] Et sur toutes les routes de France, je suis horrifié et presque meurtri dans ma chair quand je vois les haies, lisières et talus déchiquetés au girobroyeur. Je dénonce la névrose des services routiers et municipaux qui partout en France vandalisent et guillotinent les arbres. » :
À lire ici -> Plaidoyer pour les arbres

au fil du temps connexes

Fleurs d’hiver

et d’autres couleurs

 

Intervention préparée pour le « Club Liseron » agrémentée du diaporama

floraisons hivernales janvier février

Hors certaines vivaces, elles sont malheureusement trop peu valorisées par le désintérêt pour le jardin en cette période « grise » froide et pluvieuse.

L’hiver est pourtant une période de vie intense pour les plantes : racines, bourgeonnements, derniers fruits, et ces floraisons signalant une autre forme de croissance de la plante. Décembre est encore en automne, et mars est trop souvent trop près du printemps pour être signifiant des « floraisons d’hiver », sous notre climat tempéré de Charente-limousine. Les floraisons d’hiver sont, aussi, généralement bien parfumées, notamment sur Viburnum et Sarcococca ; elles présentent aussi plus de douceur de forme et de couleur, sans doute moins concurrencées par l’exubérance générale. L’hiver sera donc la saison plus particulière des arbustes bas, arbrisseaux, vivaces, et bulbeuses plus en fin février Certains arbres commenceront cependant à produire des floraisons précoces  à « chaton » comme Noyers, Aulnes, Saules, Noisetiers. La croissance d’une plante étant d’abord « génétique » la période globale de floraison, aussi, ne subit, en fonction de la période saisonnière, qu’un infime décalage éventuel de 2 semaines Les plantes de climat tempéré à floraison hivernales se rencontrent généralement en « sous-bois » :

  •     lumière légère de la saison, jours plus courts, soleil moins chaud, et arbres caduques défeuillés
  •     protection des vents brisés par les troncs des ligneux
  •     système racinaire adapté à la concurrence et favorisé par la situation d’humus idéal sur sol non compacté
  •     régulation de l’humidité du sol, humus et racines des arbres absorbants

activité optimum des micro-organismes associés sur sol souple-aéré

ces éléments sont à prendre en compte lors de l’installation de ces plantes au « jardin » afin de leur offrir un écosystème optimum, sol-exposition-micro-climat. (ces conditions sont également favorables à nombre de feuillages persistants) Le tableau ci-contre donne la liste des 50 plantes photographiées, présentes à l’arboretum en culture naturelle. (entre parenthèses non illustrées)

Arbre arbuste Vivace Caduque Persistant 1/2Persistant

Abeliophyllum distichum a C
Alnus glutinosa A C
Corylus avellana a C
Bellis perrenis V C
Camellia sasanqua a P
Chaenomeles a C
Chimonanthus praecox a C
Cornus mas & officinalis a C
Crocus vernus V C
Crocus etruscus V C
Cyclamen coum V C
(Daphne odora & japonica) a P
Erigeron annuus V C
(Forsythia) a C
Garrya elliptica a P
Hamamelis x intermedia ‘Jelena’ a C
Hamamelis mollis a C
Hamamelis vernalis a C
Hamamelis vernalis f. tomentella a C
Hamamelis vernalis ‘Sandra’ a C
Helleborus atrorubens V P
Helleborus foetidus V P
Helleborus niger V P
Helleborus orientalis V P
Helleborus purpurascens V P
Jasminum nudiflorum a C
Juglans ailantifolia var. cordiformis A C
Leucojum vernum V C
Lonicera fragrantissima a 1/2P
Lonicera gracilipes a C
Lonicera x purpusii a 1/2P
Lonicera standishii a 1/2P
Mahonia bealei a P
Mahonia japonica a P
Mahonia x media Charity a P
Narcissus pseudonarcissus V C
(Petasites) V C
Prunus subhirtella ‘Automnalis’ a C
Ranunculus ficaria V C
Ruscus aculeatus a P
Salix A C
Sarcococca confusa a P
Sarcococca coriacea a P
Sarcococca hookeriana a P
Sarcococca hookeriana var. digyna a P
Sarcococca humilis a P
Sarcococca orientalis a P
Sarcococca pruniformis a P
X Sycoparrotia semidecandra a C
Sycopsis sinensis a C
Viburnum tinus a P
Vinca major & ssp. hirsuta V P
Viola odorata V P

d’autres couleurs d’hiver

 

Fruits :

Rosa rosier rose

Sarcococca

Ligustrum troène privet

Rhodotypos

Callicarpa beautyberry

Symphoricarpos symphorine snowberry coralberry

Euonymus fusain (persistant à fruit jaune)

Nandina

Aucuba

Ilex houx holly

Koelreuteria

Dipelta . . .

 Fleurs gelées : marron de  café à chocolat, rare !

 Feuilles :

gelées, ou non (troène)

pourpres, bronze : Photinia, Stranvaesia, Rhododendron augustinii, Mahonia aquifolium, Itea virginica . . .

et feuillages marcescents

 Ecorces :

Betula bouleaux  birch

Acer érables  mapple

Platanus platane planetree

Lonicera chèvrefeuille honeysuckle

Physocarpus, Deutzia

Lagerstroemia

Metasequoia glyptostroboides, Sequoia sempervirens séquoias . . .

 Rameaux :

Rhodotypos,Staphylea

Cornus cornouillers dogwood . . .

 Bourgeons :

organisation, couleur, texture, forme . . .

Plus les odeurs, goûts de chacun, et enfin,  sans les feuilles, l’architecture des ligneux caduques est d’égale importance dans le dessin du paysage hivernal

connexes

médaille

Suite cet article du journal :

http://www.charentelibre.fr/2012/01/10/chemins-de-discorde-a-chabanais,1073781.php

 »

« La loi nous donne raison sur la légitimité de nos demandes » ;
et nous, association « Arboretum du Chêne-Vert », vous soutenons dans votre demande d’une vulgaire application de la loi !
Oeuvrant parallèlement depuis longtemps à la réflexion d’un développement touristique de cette rivière abandonnée, nous nous sentons tout autant concernés

 »

et une médaille de plus pour notre chère municipalité

Mais sans doute n’avaient pas eu le temps de lire cette page qui aurait pu figurer aussi dans cette rubrique des « connexes » :

http://chabanais16.wordpress.com/en-general/

connexes

Arbres en Ciel

(ndlr : un ciel -> des cieux)

 »

Plusieurs personnes, dont certaines étaient membres du conseil municipal de l’époque, accompagnèrent Monsieur Le Maire dans l’idée de créer un arboretum sur notre commune. Le 21 novembre 1999, sur une parcelle communale, naissait l’arboretum de CIEUX avec les premières plantations de douglas, mélèzes, bouleaux, chênes américains bientôt suivie le 27 novembre par la plantation d’arbres remarquables et le 4 décembre par la plantation des haies. Mais 1999 voyait également la naissance du Regroupement Pédagogique Intercommunal Cieux-Javerdat, et de cette création s’en suivit la fusion des deux Associations de Parents d’élèves.

Pourquoi me direz vous ce parallèle entre un arboretum et une association de Parents d’élèves. En effet, c’est l’APE Cieux-Javerdat qui relança cette année l’arboretum en plantant quatre arbres symbolisant les quatre classes de notre école de Cieux, soient 4129 jours après la première plantation. Cette action lancée par Philippe BELTRANDO, se voulant pérenne dans le temps, fut le détonateur qui lança l’idée de créer une association pour la protection, le développement et la vulgarisation de notre Arboretum sous le parrainage bienveillant du responsable de l’arboretum de CHABANAIS, Monsieur Jean-Louis VIGNAUD.

Cette initiative rencontra très vite une poignée de passionnés, de bénévoles qui décidèrent de la suite à donner, et

c’est ainsi que le 29 novembre 2011 est née une nouvelle association à CIEUX, baptisée :

« ARBRES en CIEL »

Elle aura pour mission, la préservation de l’écosystème, l’identification des espèces existantes, la définition d’un projet d’aménagement, le choix des espèces végétales à y implanter, la réalisation des plantations, la taille des végétaux et la mise en valeur de l’arboretum (de 2,7 ha).

 »

Cieux est entre Chabanais et Limoges, un peu au nord de la ligne, 30mn d’ici

 

Avant-projet :

aerien 1

Cieux 3