Archives de la catégorie: à l’abri

à l'abri Actualités au fil du temps

d’hiver

« petite » réorganisation des sites

  • surtout un « nouveau site » qui regroupera TOUTES les photographies réalisées par tous ceux qui participent à la vie de l’arboretum en images
  • l’herbier reste en place http://herbier.lechenevert.net/ ayant une fonction un peu différente, plus « technique »

http://lechenevert.net/vues/

à l'abri au fil du temps

Un autre vent dans les branches

alloue Un arboretum, c’est pas que des arbres ! parfois, comme hier soir, et même s’il faisait nuit dehors, il y avait aussi des gens ; nonon, pas assis en train de papoter autour d’une table ! Juste 3 des 10 acteurs (et 2 des 18 spectateurs, de dos) dans le cadre de « Théâtre chez l’habitant » proposé par la résidence d’artistes de la « Maison Maria Casares » d’Alloue. J’ai bien aimé ces extraits de « Derniers remords avant l’oubli » (Jean Luc Lagarce) ; les acteurs, jeunes et déjà très bons, et la mise en scène de Jean Pierre Berthomier parfaite aussi, d’un gîte à l’autre terrasses comprises, pour une occupation bien imaginée de l’espace. (je vous raconte pas l’après, salé-sucré-arrosé 😉 )

une belle soirée ! (et rendez-vous pris pour une autre intervention d’été encore plus sous les arbres pour accueillir plus de monde et où on fera donc un peu plus de pub avant)
à l'abri au fil du temps

Site du CCV

Comme Jean-Louis l’a annoncé il y a quelques jours, et rappelé lors de l’AG, nous réécrivons le site du CCV.

Il est encore « plein de vide », mais commence à prendre forme. Pour que ce soit le site de tous les CCVistes, il est important que chacun puisse donner son avis.

Rappel : ça se passe là → http://www.collectif-chene-vert.fr/

Vos avis, suggestions, critiques, encouragements sont les bienvenus Smile 

à l'abri au fil du temps

Espace adhérents

Suite conversations de ce week-end, et réflexions plus anciennes,
dans l’objectif de regrouper tout le CV à la même « adresse » en rationalisant les outils (blogues-sites-listes)
un nouvel espace adhérent est créé, réservé aux adhérents de l’association ;
accès en bas du menu latéral

déjà bon à tester

à l'abri au fil du temps

Site internet CCV

Face aux inerties diverses du CCV dans la rénovation-maintenance-animation du site internet, j’ai demandé à Pascale de reprendre avec moi, pour l’instant, ce « fastidieux travail » (pléonasme 😉 ) l’objet étant de coordonner, harmoniser, l’information publique des différents sites internet liés à la vie de l’arboretum :

les sites (livre) de l’ACV
les raisons premières :
http://www.arboretum-chene-vert.fr/

les mises en application :
http://arboretum.lechenevert.net/

le site (livre) du CCV
l’histoire en cours :
http://collectif-chene-vert.fr/

le blog (revue) du CCV
le brouillon de l’histoire :
http://www.lechenevert.net/ccv/ (ici)

les « FaceBook » (journal) des CCV et ACV
les bloc-notes et infos-pubs :
https://www.facebook.com/pages/Arboretum-du-Ch%C3%AAne-Vert/128729623846801
https://www.facebook.com/collectif.chenevert

Cette nouvelle mouture du site reste une ébauche,
et nous l’espérons suscitera quelques critiques, par nature constructives

à l'abri au fil du temps

JBF BGCI

Proposition d’adhésion au BGCI demandée hier à cette fin (au moins)

BGCI nous sollicite pour encourager chaque jardin botanique du réseau national à insérer ou mettre à jour ses informations
.
Vous avez reçu individuellement un message de BGCI vous demandant de contribuer aux bases de données GardenSearch et PlantSearch de BGCI.
Chaque tête de réseau national a également reçu cette information et le but de notre message est de nous assurer
de la plus large participation des membres de Jardins botaniques de France à cette base de données.
à l'abri au fil du temps

Ca y est !

l’Arboretum du Chêne-Vert « enfin » reconnu, et parrainé, Jardin Botanique de France

Merci à Agnès d’avoir réussi à mener à bon terme ce long dossier ACCV,

à Philippe Richard notre principal interlocuteur JBF,

aux Jardins Botaniques de Bordeaux et de Limoges, nos deux parrains,

et à toutes les plantes pour leur bonne volonté !

Une reconnaissance supplémentaire . . . qu’il ne nous reste plus qu’à assumer !

(panneaux reçus ce matin, on n’attend plus que un-e JBF vienne nous aider à les mettre en place

lors d’une petite fête où JBF nous expliquerait sa mission)

à l'abri au fil du temps

Aleas techniques

Une mise à jour informatique vient d’être faite sur le site car nous avons constaté que le nom de domaine « collectif-chene-vert.org » n’ayant pas été renouvelé, d’autres (des japonais) l’avaient acheté à notre insu !

Il fallait donc impérativement le remplacer, et nous avons fait l’acquisition de deux nouveaux noms de domaine (le second par mesure de précaution).

Heureusement, le site était hébergé chez un fournisseur indépendant, ce qui nous a permis de le récupérer sans problème.

Donc, à ce jour, et pour les deux ans à venir (il ne faudra pas oublier de réactualiser à ce moment-là) les noms de domaine et les sites du Chêne Vert  sont chez le même fournisseur.

Le site est opérationnel aux adresses suivantes :

collectif-chene-vert.eu

collectif-chene-vert.fr

Il ne reste plus qu’à le mettre à jour … et  à l’alimenter régulièrement …

 

 

à l'abri

Charte JBF

Charte des jardins parrainés
16 Avril 2012 +
Ce texte intègre les propositions et commentaires de Philippe Richard, Philippe Férard, Nelly Hubert, Maïté Delmas et Pascale Gueguen
C’est en 1997 lors de Journées techniques de Jardins botaniques de France et des pays francophones à Strasbourg que fut élaboré le principe d’une charte des jardins botaniques parrainés. Cette décision faisait suite à plusieurs demandes émanant de petites structures membres de JBF qui ne répondaient pas complètement aux critères plus exigeants de la charte JBF.
Il fut décidé de mettre en place un parrainage pour soutenir ces jardins, sérieux dans leur approche et leur permettre d’accéder à un niveau plus élevé de technicité, de rigueur scientifique et d’éthique, mais ne disposant pas toujours des moyens financiers et en personnel d’un jardin botanique traditionnel. L’attribution d’un parrainage est également une étape pour les structures souhaitant faire évoluer leur cadre de mission dans l’optique d’une future candidature à une labellisation à la charte JBF.
Modalités d’obtention de l’agrément Jardin parrainé
La structure désirant obtenir un agrément « jardin parrainé » doit:
1 –être membre de l’association
2 – être ouvert au public
3 – avoir des contacts suivis avec un jardin du réseau lui-même agréé. Ce dernier propose un parrain représentant du jardin botanique agréé pour assurer un suivi et un encadrement scientifique et technique pour le bon fonctionnement du jardin parrainé.
Le Conseil d’administration peut suggérer un parrain en fonction du contexte géographique et/ou du type de tutelle. Le candidat, s’il a des relations suivies avec un jardin botanique agrée peut faire valider son choix par le CA.
Constitution du dossier
La demande d’agrément « jardin parrainé » se fera selon les modalités suivantes:
Faire parvenir au secrétariat de l’association un dossier comportant les éléments suivants (ce dossier sera conservé par l’association) :
1 Lettre d’intention du jardin candidat
2 Courrier ou rapport de la personne morale ou physique qui assurera le parrainage.
3 Précisions sur les modalités d’ouverture au public : nombre de jours par an, dans quelles circonstances (l’ouverture au public étant une condition indispensable à l’obtention de ce parrainage).
4 Précisions sur la démarche de projet dans laquelle s’inscrit le jardin demandeur : projet de conservation, d’éducation, de sensibilisation à la préservation de la biodiversité, de développement de collections…

Pièces du dossier
Réaliser un dossier technique sur dossier papier contenant les éléments suivants :
Superficie du jardin
Surface vitrée
Type de collections et nombre de taxons
Indications sur l’origine des plantes en collection (échanges avec d’autres amateurs, achat, ou provenant de la nature).
Indications et suivi des plantes en collection (identifications et moyens mis en oeuvre pour la validation scientifique des collections, réactualisation listes, informatisation des données…)
Précisions sur l’étiquetage (éventuellement mettre des photos), % de la collection étiquetée, pérennité de l’étiquetage…
Liens du jardin avec la structure qui le parraine
Relations avec d’autres jardins ou structures y compris étrangères
Présence d’une documentation sur ses collections (ouvrages, monographies, revues spécialisées …)
Actions organisées auprès du public
Diffusion de matériel végétal ? vers qui ? pourquoi ? et comment ?
Pour les structures ayant une activité de pépinière commerciale en marge du jardin botanique, décrire les actions mises en place par le jardin témoignant de son respect de la réglementation concernant les échanges de ressources génétiques.
Des photos aussi nombreuses que nécessaires viendront illustrer le dossier
Examen du dossier :
La demande de parrainage est inscrite à l’ordre du jour du Conseil d’administration faisant immédiatement suite à l’arrivée du dossier.
Une présentation s’appuyant sur la charte des Jardins botaniques de France et des pays francophones est faite par le parrain (invité s’il y a lieu) ou par la personne qu’il aura désignée pour étudier le dossier et qui fera fonction de rapporteur.
Un vote suivra
Le demandeur est informé de la décision du conseil d’administration
Modalité d’application
Eléments de communication
Lorsque le jardin est reconnu « jardin parrainé » Il recevra de JBF un panonceau qui précisera cette reconnaissance. Le coût de ce panonceau est à la charge du jardin parrainé.
Le jardin parrainé pourra utiliser le logo JBF qui lui sera remis lors de l’acceptation de son dossier par le CA. En aucun cas il pourra modifier la forme ou la couleur de ce logo.
Durée d’agrément
Le jardin est reconnu « jardin parrainé » pour une période de 5 ans. A l’issue de ce délai, une nouvelle validation de ce statut doit être réalisée par le parrain et présentée pour aval au cours d’un Conseil d’administration de JBF.
Procédure de renouvellement d’agrément
La reconnaissance par JBF de jardin parrainé sera reconduite après avis de la personne morale ou physique qui assure le parrainage. Le Jardin parrainé recevra par courrier un avis du Conseil d’administration
Retrait de parrainage
La reconnaissance par JBF au titre de « Jardin parrainé » peut-être remise en cause par la personne morale ou physique qui assure le parrainage ou par le Conseil d’administration de JBF.
Dans ce cas, un avis motivé sera adressé au président de JBF qui inscrira une discussion sur ce parrainage à l’ordre du jour du conseil d’administration qui suivra immédiatement cet avis. S’il y a lieu, après discussion et décision du Conseil d’administration, le président notifiera le jardin parrainé du retrait de son parrainage.

à l'abri

JBF (agnès)

 

Bonjour,

Nous sommes très heureux que vous vouliez nous rejoindre; vous avez cotisé à notre association en 2007, il vous faut donc redevenir adhérent en réglant votre cotisation 2012 (fichier joint) ;

En ce qui concerne votre demande de parrainage, Philippe Richard est tout à fait d’accord pour vous épauler dans cette démarche, je vous joint notre charte des jardins parrainés afin que vous preniez connaissance plus en détail de la démarche à suivre ainsi que des principes suivis.

En souhaitant que vous trouviez au sein de JBF un lieu d’échange et de soutien qui vous permettra de faire avancer votre projet ;

Bien cordialement Pascale Guéguen

Ps: Je vous ai mis à la fin de ce message les échanges que nous avions précédemment eus.

Secrétariat des jardins botaniques de France et des pays francophones (JBF)Esplanade Linné33000 BORDEAUX
Mél : secretariatJBF@laposte.netSite : www.bgci.org/jbf-fr/